20 ans de l'Esprit Frappeur

20 ans de l'Esprit Frappeur

C’est en 2002 que je découvrais pour la première fois l’Esprit Frappeur. Je n’étais alors qu’un lycéen du Gymnase Auguste Piccard, âgé de 16 ans, passionné par l’improvisation théâtrale et qui venait voir la pièce réalisée par la troupe de théâtre, mise en scène par Alain Nitchaeff, mon prof d’impro. J’y jouais pour la première fois en 2003 et assistais la mise en scène de la pièce en 2005. En 2008, président de l’Association Vaudoise des Ligues d’Impro, je recevais une carte blanche d’Alain Nitchaeff pour y faire de l’improvisation théâtrale. A cette occasion, on réalisait tous les deux, contre l’avis de tous, un vieux rêve, amener une patinoire d’impro dans ce petit lieu. Quelques années plus tard, Alain en construira même une dans le plancher du café-théâtre.


Fort de ces belles expériences et de l’amitié que je porte à Alain, je débarquais pour boire un café, un après-midi, au printemps 2012, pour lui soumettre un projet que j’avais en tête avec un pote, un certain Juan-Sébastien Rial : proposer des cours d’impro aux adultes débutants et faire un spectacle d’impro qui réunirait des improvisateurs d’un peu toute la Suisse romande. Moins de 10 ans plus tard, nous avons plus de 50 cours dans toute la Romandie et organisons plus de 250 spectacles. Impro Suisse est né dans ces quelques mètres carrés d’une fertilité insoupçonnable. 


L’ambiance de convivialité associée aux possibilités infinies de ce petit endroit m’ont immédiatement accaparé. Un cocon sur piédestal qui, depuis toujours, a ouvert ses portes aux jeunes et futurs artistes de Suisse romande. A l’Esprit, tous se retrouvent : les vieilles gloires, les jeunes talents, les incompris, les alternos et celles et ceux qui ont le vent en poupe. Peu importe leur passé ou leur futur, seuls leur talent et leur âme présents sur scène comptent quand il s’agit de faire vibrer les spectateurs. L’Esprit frappe fort et retentit depuis 20 ans et ce n’est pas prêt de s’arrêter.