fbpx

Mercredi Juillet – 19h-21h30 : “Harmonie & contre-point ou la dialectique de l’improvisation” – Maxime Dufresne (intermédiaire)

CHF175.00

Contenu du cours : Rendre aux improvisations la complexité des relations humaines ainsi que leurs histoires en rendant compréhensibles les tensions qui les habitent. Entre équilibres et déséquilibres, entre harmonies et contre-points, la dialectique des passions humaines sera au centre de cet atelier.

  • Dates des cours : 26 juin, 3 juillet; 10 juillet; 24 juillet (pas de cours le 17 juillet)
  • Lieu : Chemin de Couvaloup 13, 1005 Lausanne.
  • Spectacle : samedi 27 juillet 19h00
  • Prérequis : aucune expérience requise.

!!! code de réduction de -15 CHF par cours dès 2 cours d’été pris ensemble : %estival

 

Rupture de stock

Description

Objectifs du stage : Par des constructions opposées tant dans les personnages, scènes ou dramaturgies, nous chercherons à rendre à l’improvisation la complexité du réel tout en le rendant intelligible. En improvisation, que ce soit par contrainte temporelle ou par souci d’efficacité, l’improvisateur a tendance a vouloir montrer la résultante des forces qui habitent le personnage. Dans cet atelier, nous chercherons au contraire à détailler la complexité des tensions sans pour autant perdre l’intelligibilité de la scène; nous mettrons l’accent sur la mouvement de la réalité aux rouages complexes.

Nous travaillerons sur les éléments suivants :

  • Le personnage ou l’être en tant que tel avec ses oppositions internes.
  • L’environnement des personnages et donc leurs oppositions extérieures.
  • Les choix de ces personnages dans leurs devenirs possibles; comment concilier ses parties de nous que tout oppose ?
  • Morcellement intérieur de l’être; devenir implique changer d’être; Rendre intelligible ces changements.

Bref, l’idée est de rendre compréhensible la complexité des relations humaines et leurs histoires.

  • La session se terminera par un spectacle “Mouvement de la réalité” : dans ce spectacle long format, nous chercherons à éviter tout didactisme ou manichéisme de nos personnages et de nos histoires, la réalité est un instantané, une photo en un moment précis qui trahit son mouvement et nous chercherons à faire revivre sur scène. 

  • Maxime Dufresne, commence l’improvisation en 1995 à Lausanne en Suisse. Depuis ses débuts, Maxime Dufresne joue dans les régions de Vaud, Valais et Genève ainsi que dans les ligues universitaires (Pool d’impro du Poly (PIP)). Il a fait partie de nombreux comités de direction d’association ou de troupes : AVLI (présidence en 2007-2008), PIP, LIL, etc. Maxime Dufresne officie comme joueur, arbitre, formateur, dans les ligues élites et professionnelles de Suisse (Impro Suisse, Story Factory, Fédération d’impro Genevoise (FIG)). Maxime Dufresne a déjà participé à 5 mondiaux amateurs en tant que joueur ou arbitre (2011, 2012, 2014, 2015, 2017) et un mondial professionnel en tant que joueur (2018). Sacré deux fois vice-champion du monde d’impro amateur et une fois champion du monde professionnel, il s’implique dans de nombreux projets en Suisse et à l’étranger. Notamment, avec Claire Bernis, de la FBIA (Fédération Belge d’Improvisation Amateur), ils lancent le Mondial d’impro Junior qui tourne en Belgique, Suisse, France et Québec depuis 2014.