laurent baier impro suisse

Stages de Laurent Baier : 4 au 6 août & 21 au 25 août

Laurent Baier & Impro Suisse s’associent pour proposer des stages sur plusieurs jours afin de vous donner l’occasion d’approfondir des thématiques sous le regard d’un comédien professionnel.

Deux possibilités : 
1) Week-end intensif du vendredi 04 au dimanche 06 août. “Karma délices” (complet – liste d’attente)
Karma délices“. Pour apprendre à créer et incarner avec sincérité des personnages aussi fous à écouter que délicieux à regarder. C’est un stage d’interprétation permettant aux improvisateurs de multiplier considérablement leur palette de jeu, la cohérence et la crédibilité de leurs personnages. La musique jouera un rôle important dans les exercices. 

Prix : CHF 250.- / Personne (tarif réduit 200.-)

Lieu : Ch. de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

Horaire : 3 jours, du vendredi au dimanche (9H30-16H30 = 18 heures effectives).

 

 

2) Semaine entière du lundi 21 août au vendredi 25 août. “Euclide est un con; Aristote est un crétin”

Euclide est un con; Aristote est un crétin, “: L’impro étant une science à géométrie variable, il faut en finir avec les impros linéaires et cousues de fil blanc. Ceci est un stage de construction faisant la part belle à l’innovation narrative et aux mises en scène alambiquées. En vrai, il y a autant de façons de raconter une histoire qu’il y a d’improvisateurs pour le faire.

Prix : CHF 400.- / Personne (tarif réduit 350.-)

Lieu : Ch. de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

Horaire : 5 jours, du lundi au vendredi (9H30-17H30 = 35 heures effectives).


Inscriptions

Votre nom (obligatoire)

Votre prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone

Merci de respecter le format, 41792345678 : sans +, 0 ou espace et points.

Choix du Master Classe

Votre message


Laurent Baier

Laurent est comédien, conteur, dramaturge et improvisateur professionnel. C’est aussi un cuisinier amateur qui aime les petits chats.
Après avoir fait 20 ans d’impro, un conservatoire de théâtre contemporain, des spectacles multiples et variés dans des lieux insolites, Laurent ne s’est forgé qu’une seule certitude : la seule scène de théâtre du monde qui vaille la peine d’être arpentée, c’est l’imaginaire des spectateurs.
En improvisation, il pratique un enseignement qui se concentre sur l’intuition et la sensibilité des acteurs plutôt que sur des principes techniques. C’est chelou, mais c’est tant mieux… D’ailleurs, Laurent propose souvent des machins à base de combines qui font dire aux gens qui le rencontrent : « ho là là ! ».