Archives de catégorie : Cours Impro

Cours d’impro à Genève

Impro Suisse s’associe avec Story Factory pour proposer des Cours d’improvisation théâtrale à Genève. Dès la rentrée de septembre 2017.

Au fil d’ateliers dispensés par des formateurs reconnus, vous découvrirez et approfondirez les outils nécessaires à la pratique de l’improvisation théâtrale. Dans une ambiance décontractée qui privilégie l’amusement et la rencontre, vous développerez aisance en public et jeu d’acteur, en travaillant autour d’exercices variés et ludiques: interprétation, création de personnages, conscience corporelle et spatiale, charisme, communication non verbale, esprit d’équipe, etc.​

Cours à disposition sur Genève :

  • Cours 001 – Mardi 18h00-20h00 (débutants)
  • Cours 002 – Mardi 20h00 – 22h00 (intermédiaires)
  • Cours 003 – Mercredi après-midi (enfants)
  • Cours 004 – Mercredi 18h30 – 20h00 (développement personnel)
  • Cours 005 – Mercredi 20h00 – 22h00 (débutants)
  • Cours 006 – Jeudi 18h00 – 20h00 (intermédiaires)
  • Cours 007 – Jeudi 20h00 – 22h00 (débutants)

Lieux :

  • Mardi & Jeudi : Ecole Carl-Vogt – 004 – Boulevard Carl-Vogt 69 – 1205 Genève
  • Mercredi : Maison des Associations – Rue des Savoises 15 – 1205 Genève

Dates :

  • Trimestre 1 : 25.9, 2.10., 9.10, 16.10, 6.11, 13.11, 20.11, 27.11, 4.12, 11.12, 18.12 + spectacle (date à définir)
  • Trimestre 2 : 8.1, 15.1, 22.1, 29.1, 5.2, 19.2, 26.2, 5.3, 12.3, 19.3, 26.3 + spectacle (date à définir)
  • Trimestre 3 : 9.4, 16.4, 23.4, 30.4, 7.5, 14.5, 21.5, 28.5, 4.6, 11.6, 18.6 + spectacle (date à définir).

Pour ceux qui souhaitent mettre en pratique les connaissances acquises en cours, un spectacle par trimestre est organisé par Story Factory :

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Adresse (obligatoire)

Mobile (obligatoire)

Merci de respecter le format, 41792345678 : sans +, 0 ou espace et points.

Plus d’info auprès de la responsable :

(+41) 76 320 19 87 ou Laure Piguet

Stages de Laurent Baier : 4 au 6 août & 21 au 25 août

Laurent Baier & Impro Suisse s’associent pour proposer des stages sur plusieurs jours afin de vous donner l’occasion d’approfondir des thématiques sous le regard d’un comédien professionnel.

Deux possibilités : 
1) Week-end intensif du vendredi 04 au dimanche 06 août. “Karma délices” (complet – liste d’attente)
Karma délices“. Pour apprendre à créer et incarner avec sincérité des personnages aussi fous à écouter que délicieux à regarder. C’est un stage d’interprétation permettant aux improvisateurs de multiplier considérablement leur palette de jeu, la cohérence et la crédibilité de leurs personnages. La musique jouera un rôle important dans les exercices. 

Prix : CHF 250.- / Personne (tarif réduit 200.-)

Lieu : Ch. de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

Horaire : 3 jours, du vendredi au dimanche (9H30-16H30 = 18 heures effectives).

 

 

2) Semaine entière du lundi 21 août au vendredi 25 août. “Euclide est un con; Aristote est un crétin”

Euclide est un con; Aristote est un crétin, “: L’impro étant une science à géométrie variable, il faut en finir avec les impros linéaires et cousues de fil blanc. Ceci est un stage de construction faisant la part belle à l’innovation narrative et aux mises en scène alambiquées. En vrai, il y a autant de façons de raconter une histoire qu’il y a d’improvisateurs pour le faire.

Prix : CHF 400.- / Personne (tarif réduit 350.-)

Lieu : Ch. de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

Horaire : 5 jours, du lundi au vendredi (9H30-17H30 = 35 heures effectives).


Inscriptions

Votre nom (obligatoire)

Votre prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone

Merci de respecter le format, 41792345678 : sans +, 0 ou espace et points.

Choix du Master Classe

Votre message


Laurent Baier

Laurent est comédien, conteur, dramaturge et improvisateur professionnel. C’est aussi un cuisinier amateur qui aime les petits chats.
Après avoir fait 20 ans d’impro, un conservatoire de théâtre contemporain, des spectacles multiples et variés dans des lieux insolites, Laurent ne s’est forgé qu’une seule certitude : la seule scène de théâtre du monde qui vaille la peine d’être arpentée, c’est l’imaginaire des spectateurs.
En improvisation, il pratique un enseignement qui se concentre sur l’intuition et la sensibilité des acteurs plutôt que sur des principes techniques. C’est chelou, mais c’est tant mieux… D’ailleurs, Laurent propose souvent des machins à base de combines qui font dire aux gens qui le rencontrent : « ho là là ! ».

Le Camp d’impro

Un camp d’impro pour tous les jeunes de Suisse Romande !

Pour la première fois en Suisse, un camp d’improvisation théâtrale est proposé à tout un chacun. Ce camp comprend de nombreux stages dispensés par des professionnels. Ces derniers apporteront aux jeunes comédiens et comédiennes d’impro (9 à 16 ans) et de théâtre une expérience qu’ils ne trouveront nulle part ailleurs.

Outre son aspect formatif, le camp d’impro c’est aussi une semaine entre jeunes et professionnels partageant les mêmes centres d’intérêts. L’occasion de se faire des contacts et des amis pour la suite…

Qu’est-ce que le camp d’impro ? Toutes les informations dont vous avez besoin sont sur cette page !

  • 5 jours d’impro avec des formateurs reconnus en Suisse et à l’étranger
  • Plus de 6 heures d’impro par jour : entraînements, matches, vidéos, etc.
  • Un encadrement de 9h à 16h avec de nombreuses activités
  • Un package de bienvenue avec un T-shirt du camp
  • Dix-heures et 4 heures compris pour tenir le coup (prendre un pique-nique pour le midi)
  • La possibilité de discuter avec des professionnels de l’impro et du théâtre
  • Et bien plus encore…
Le tout pour 345.- / semaine.
Une déduction famille dès le 2e enfant 295 chf.

Inscriptions & infos

MARDI ou JEUDI SEPTEMBRE 2017 : Laurent Baier – “”Eros et Thanatos sont sur un bateau: L’amour, la mort et le voyage en improvisation.”

“Eros et Thanatos sont sur un bateau”: L’amour, la mort et le voyage en improvisation.

Cours avancé

« Partir, aimer et mourir »: trois événements qui justifient à eux seuls notre fugace gesticulation sur ce vieux caillou.
En impro, apprendre à parler de l’amour et de la mort sans superficialité ni sinistrose, c’est apprendre à aborder notre matière première dans ce qu’elle a de plus beau, de plus essentiel et de plus exubérant.

« Papa, les larmes de rire ont le même goût que les larmes de tristesse ! » Salomé, 6 ans, improvisatrice de génie.

“C’est parce que l’amour et la mort sont des thèmes graves qu’il est préférable de les traiter avec légèreté. Et c’est parce que ces thèmes cruciaux sont abordés avec humour qu’ils révèlent leur profondeur. Bref, on va se marrer… avec nos tripes.” Père de Salomé, 34 ans, imbécile heureux.

Un atelier « avancé » se doit d’offrir de nouvelles perspectives de travail aux participants. C’est pourquoi nous chercherons à créer des histoires humaines en nous affranchissant des notions techniques de l’impro. Nous postulerons que c’est de l’émotion que naît le récit. Nous privilégierons notre instinct et notre sensibilité à notre savoir-faire et notre intelligence et notre savoir-faire. Nous renoncerons aux schémas de constructions standard pour nous concentrer sur deux liens qui unissent intrinsèquement improvisateur et spectateurs : l’amour et la mort.
Le récit de voyage sera notre vecteur. Lorsqu’on raconte un périple, les sensations dépassent les mots. Nos cinq sens s’activent et des images inédites se mêlent à nous souvenirs. Le récit de voyage lie, par les émotions, celui qui le raconte et celui qui l’écoute.
C’est ce que nous chercherons à faire en abordant avec humour, ironie et tendresse les deux événements universels qui rassemblent tous les Hommes d’hier et d’ailleurs, d’ici et de demain.

La session se terminera par un spectacle en Mer d’Eros -> Mont Thanatos (simple course, mais première classe). 

Selon le désir des participants, la représentation prendra l’un des deux aspects suivants :
1. Conte à voir et à manger : Spectacle-apéritif en salle (durée midrange : plusieurs impros de 15 à 20 minutes). Tandis que les spectateurs et les improvisateurs prennent l’apéro ensemble, l’un des participants se lève est raconte le début d’une histoire d’amour, en s’inspirant peut-être de suggestion du public. Le conte glisse vers l’impro. Avec la plus grande légèreté, on enchaîne plusieurs histoires d’amour et/ou de mort jusqu’à plus soif.
2. Le temps d’errance : Les spectateurs rejoignent les improvisateurs dans un parc public*. Après une discussion avec les spectateurs sur les enjeux de l’amour et de la mort, un improvisateur démarre la balade prévue dans le parc. A chaque fois qu’un lieu se prête à jouer un impro inspirée par les échanges avec le public, une scène démarre. Puis on enchaîne.
A réfléchir : Sono portative dans mon sac.

Laurent Baier

Laurent est comédien, conteur, dramaturge et improvisateur professionnel. C’est aussi un cuisinier amateur qui aime les petits chats.
Après avoir fait 20 ans d’impro, un conservatoire de théâtre contemporain, des spectacles multiples et variés dans des lieux insolites, Laurent ne s’est forgé qu’une seule certitude : la seule scène de théâtre du monde qui vaille la peine d’être arpentée, c’est l’imaginaire des spectateurs.
En improvisation, il pratique un enseignement qui se concentre sur l’intuition et la sensibilité des acteurs plutôt que sur des principes techniques. C’est chelou, mais c’est tant mieux… D’ailleurs, Laurent propose souvent des machins à base de combines qui font dire aux gens qui le rencontrent : « ho là là ! ».

Deux sessions à choix :

29 août, 8*, 12, 19 septembre de 19h15-21h45 à l’Hasart’elier, ch de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

*(cours déplacé au vendredi car Laurent Baier n’est pas dispo le 5)

31 août, 7, 14, 21 septembre de 19h15-21h45 à l’Hasart’elier, ch de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

+ spectacle itinérant à définir durant les cours


Formulaire d’inscription

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Mobile (obligatoire)

Choix du cours (obligatoire)
Mercredi AoutMercredi Septembre

Expérience

Mercredi Septembre 2017 : Pauline Maitre – “Les longues impros”

“Les longues impros”

Tous niveaux

Il est beau de se lancer dans le vide en se faisant confiance et en faisant confiance à l’autre. Improviser sur une longue durée c’est ouvrir au public une fenêtre sur son imaginaire.

Victor Hugo, Tas de Pierres III ( 1830-1833).« Le théâtre n’est pas le pays du réel : il y a des arbres en carton, des palais de toile, un ciel de haillons, des diamants de verre, de l’or de clinquant, du fard sur la pêche, du rouge sur la joue, un soleil qui sort de dessous la terre. C’est le pays du vrai : il y a des cœurs humains dans les coulisses, des cœurs humains dans la salle, des cœurs humains sur la scène »

Tout en jouant énormément, nous aborderons diverses structures de constructions. Nous regarderons comment élaborer un personnage et comment le complexifier. Et surtout comment amener de la vie et de l’intérêt même à une situation très simple.

La session se terminera par un spectacle en “Diptyque” où les improvisateurs feront vivre au public deux longues impros en parallèle.

Pauline Maitre

Pauline est improvisatrice depuis près de 10 ans et en plus d’être présidente de la Fédération d’Impro Genevoise; suit une formation en littérature à l’université de Genève après avoir passé plusieurs années en école pré-professionnelle de théâtre. Joueuse talentueuse qui maîtrise à perfection les catégories littéraire et les impro longues grâce à ses capacités de dramaturges !

30 août, 6, 13, 20 septembre de 19h15-21h45 à l’Hasart’elier, ch de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

+ spectacle Samedi 23 septembre à 20h30 à l’Esprit Frappeur de Lutry


Formulaire d’inscription

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Mobile (obligatoire)

Choix du cours (obligatoire)
Mercredi AoutMercredi Septembre

Expérience

Mardi Septembre 2017 : Laure Piguet – “Les personnages”

“Les personnages”

Intermédiaire (dès 1-2 semestres d’impro)

ANNULE

En raison d’une indisponibilité de la formatrice. Remplacé par un autre cours. 

Au commencement de l’histoire il y avait le personnage, à la fin aussi d’ailleurs! Vecteur du fond et acteur de la forme, le personnage constitue la clé voute de l’histoire sans laquelle rien ne saurait exister.

” l’acteur ne fait jamais semblant, il est son personnage tout le temps qu’il est en scène ” Julien Green

Le personnage ne saurait être dans le comédien, c’est pourquoi l’atelier abordera dans un premier temps l’acteur comme matière première. Apprendre à se jouer soi-même et puiser en soi les éléments pour générer un personnage. Cette première phase permettra au comédien de prendre conscience de ce qu’il dégage afin de dégager sa zone de jeu ” en emploi”. Dans un second temps, l’atelier se focalisera sur les techniques d’interprétation et la création spontanée de personnage selon une approche Strasbergienne du personnage (Actor Studio). Dans un troisième et dernier temps, le comédien sera amené à affiner l’interprétation de personnages “à contre emploi”.

La session se terminera par un spectacle “Il était une fois untel”. La session se clôturera par un spectacle de type “Tryptique choral”

Laure Piguet

Laure Piguet découvre l’improvisation depuis 10 ans et formatrice depuis 4 ans. Co-directrice de la Compagnie Story Factory qui sévit à Genève, elle a également dirigé durant 3 ans la Compagnie de théâtre XYZ. Entre le Théâtre et l’improvisation elle a eu un moment d’égarement en devenant titulaire du diplôme professionnel d’avocature auprès de l’Université de Genève.

ANNULE


Lundi Septembre 2017 : Alain Ghiringhelli – “Les registres de jeu”

“Les registres de jeu : découvrir les différents registres de jeu théâtral et découvrir comment ils peuvent nourrir la construction”

Intermédiaire & Avancés (dès 2 semestres d’impro)

Le Tragédien, le comédien, le cabotin. Hamlet, Sganarelle, M. Pignon. L’improvisateur est tout ceux-là au fil du temps, au fil d’un spectacle, juste pour une minute.

“La vie d’un acteur est de passer d’un registre à l’autre”
Daniel Auteuil

Théâtre de Boulevard, tragédie, théâtre contemporain, parcourir les registres du théâtre permet de prendre conscience de son jeu, d’élargir sa palette d’interprétation et de plonger dans des écritures et des constructions dramatiques spécifiques. Ce cours permettra aux improvisateurs d’approcher des outils pratique pour définir un registre de jeu et de l’utiliser comme moteur de construction mais également pour varier ses univers de jeu et de continuer à se surprendre et surprendre ces partenaires.

La session se terminera par un spectacle “On va regarder dans le registre”. Un cabaret d’impro qui ne cessera de surprendre le public par la variation des registres de jeu et le talent des improvisateurs!

Alain Ghiringhelli

Il commence l’improvisation théâtrale à l’âge de 13 ans pour ne plus lâcher cette discipline. Elle lui permet de créer et de jouer plusieurs spectacles avec la Compagnie Georges Poutre, la Compagnie du Cœur d’Or, Impro Riviera Events, ainsi que des Meurtres & Mystères. Il est également engagé dans l’AVLI en tant que joueur et arbitre. À partir de 2009 il devient formateur en donnant des cours réguliers à des écoliers, des adolescents et des adultes ainsi que dans des stages ponctuels pour des écoles et des entreprises.

28 août, 4, 11, 18 septembre de 19h15-21h45 à l’Hasart’elier, ch de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

+ spectacle Vendredi 22 septembre à 19h00 à l’Esprit Frappeur de Lutry


Formulaire d’inscription

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Mobile (obligatoire)

Choix du cours (obligatoire)
Mercredi AoutMercredi Septembre

Expérience

Jeudi Août 2017 : Alexandra Gentile – “Initiation au jeu clownesque”

“Initiation au jeu clownesque”

Intermédiaire (dès 1-2 semestres d’impro)

Et si on désobéissait avec zèle ?
– si on cherchait cette forme d’intelligence suprême, l’idiotie ?
– si on prenait les choses comme elles sont et non comme on voudrait qu’elles
soient ?
– si on mettait au placard l’être social bien éduqué ?
– si on était brut et affreux ?
– Et si finalement on laissait cet autre à l’intérieur faire le boulot à notre place ?

« Chaque instant est un atome plein à craquer d’une combinaison de pensées et de sensations. » Virginia Woolf

A travers des jeux, des impros et des exercices visant une conscience aigüe du corps, une simplicité et une économie dans le jeu, la créature clownesque nous livrera son être, sa singularité, ses pensées, ses chansons, ses doutes, ses mots, sa poésie bref son chaos interne.
A l’intérieur, ça frotte, ça grince, ça crie : c’est cette musique qu’on cherche à écouter.
Le défi et l’enjeu seront pour l’improvisateur – muni de sa sensibilité, sa spontanéité et sa sincérité à toute épreuve – de ne pas vouloir faire mais se laisser faire et laisser être.

La session se terminera par un spectacle “La Jubilation du Flop”. La session se clôturera par une classe ouverte : une rencontre entre les créatures clownesques et un public, en chair et en os.

Alexandra Gentile

Après des études à l’Université de Lausanne, Alexandra Gentile se forme au Conservatoire d’art dramatique de Genève puis à l’Accademia Teatro Dimitri au Tessin. Son travail, résolument interdisciplinaire, fait dialoguer de manière vivante matière textuelle, corps en mouvement, danse, chant, travail du clown, théâtre de l’objet et gens d’horizons divers. Elle puise son inspiration dans l’humain : ses manies, ses failles et son étrangeté qui le rendent imparfaitement beau.

3, 10, 17, 24 août de 19h15-21h45 à l’Hasart’elier, ch de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

+ spectacle samedi 26 août 20h30 à l’Esprit Frappeur de Lutry


Formulaire d’inscription

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Mobile (obligatoire)

Choix du cours (obligatoire)
Mercredi AoutMercredi Septembre

Expérience

Mercredi Août 2017 : Pauline Maitre – “Les catégories littéraires : Molière & Ionesco”

“Les catégories littéraires : Molière & Ionesco”

Avancé

Tous deux à leur façon Molière et Ionesco ont laissé leur trace dans l’histoire du théâtre. Ce n’est donc pas pour rien que ces deux auteurs font partis des catégories officielles des matchs d’impro. La thématique de cet atelier propose de s’intéresser au code d’écriture et de jeu de ces deux monuments littéraires tout en y recherchant le plaisir et l’inventivité.

Eugène Ionesco: “Tout est langage au théâtre, les mots, les gestes, les objets. Il n’y a pas que la parole.”

Nous verrons comment nous confronter à une langue qui n’est pas la nôtre. Comment tout en étant dans l’invention on peut respecter un univers et des thématiques chères à des auteurs.

La session se terminera par un spectacle “Bienvenu au théâtre”. La session se terminera par un spectacle “bienvenu au théâtre” dans lequel les improvisateur emmèneront le public dans ces différents univers.

Pauline Maitre

Pauline est improvisatrice depuis près de 10 ans et en plus d’être présidente de la Fédération d’Impro Genevoise; suit une formation en littérature à l’université de Genève après avoir passé plusieurs années en école pré-professionnelle de théâtre. Joueuse talentueuse qui maîtrise à perfection les catégories littéraire et les impro longues grâce à ses capacités de dramaturges !

2, 9, 16, 23 août de 19h15-21h45 à l’Hasart’elier, ch de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

+ spectacle vendredi 25 août 19h00 à l’Esprit Frappeur de Lutry


Formulaire d’inscription

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Mobile (obligatoire)

Choix du cours (obligatoire)
Mercredi AoutMercredi Septembre

Expérience

Mardi Août 2017 : Florence Wavre – “L’improvisation longue forme”

 “L’improvisation Longue Forme”

Intermédiaire (dès 1-2 semestres d’impro)

Le plateau: le roi, une symbiose entre la scène, les comédiens, le public et l’histoire.
Des enjeux clairs, être à leur servir, approfondir les relations entre les personnages, étoffer l’histoire, prendre le temps de s’amuser et de créer un lien unique avec le public.

“Speak up, speak clearly, open yourself out, relax your body, find a simple objective. Practice in these goals is practice in respect for the audience, and without respect for the audience, there is no respect for the theater; there is only self-absorption.”
– David Mamet

L’objectif de ce stage est de travailler sur des techniques pour créer une improvisation longue forme ; de créer dans le groupe une écoute et une confiance nécessaire pour jouer ensemble ; de pouvoir trouver des objectifs clés et de les jouer avec sincérité ; de mettre au service de l’histoire ses talents d’improvisateur; de résoudre les enjeux en ayant du temps à disposition et d’offrir cette histoire aux spectateurs émerveillés.

La session se terminera par un spectacle “Quelle est leur histoire?”. Une improvisation longue forme qui commencera par une scène d’exposition clé. Elle sera la promesse au spectateur de ce qu’ils vont découvrir et l’histoire sera racontée comme un puzzle qui se construit.

Florence Wavre

Florence suit son premier cours de théâtre au centre d’art dramatique de Montreux 7 ans puis découvre l’impro à 13 ans. Elle ne les quittera pas depuis lors. Elle a suivi une formation à New York au Lee Strasberg Institute, où elle a pu travailler sur le corps, l’expression orale et les différentes techniques de “methode acting”. De retour en Suisse Florence continue sa carrière de comédienne au sein des compagnies Meurtres et Mystères, Georges Poutre, Slalom et EnJeu. Elle enseigne l’impro et le théâtre dans la région de l’arc lémanique.

1er, 8, 15, 22 août de 19h15-21h45 à l’Hasart’elier, ch de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

+ spectacle vendredi 25 août 20h30 à l’Esprit Frappeur de Lutry


Formulaire d’inscription

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Mobile (obligatoire)

Choix du cours (obligatoire)
Mercredi AoutMercredi Septembre

Expérience

Lundi Août 2017 : Laurent Baier – “Libérez le Kraken !” (oser se lâcher totalement)

 “Libérez le Kraken !” (oser se lâcher totalement).

(Tous niveaux)

Dans les tripes de chaque improvisateur, expert comme novice, se terre une prodigieuse bête de scène à l’envergure inimaginable ; un monstre théâtral qui attend qu’on brise ses chaînes sociales et intellectuelles pour déployer toute sa puissance. Cet atelier fera voler en éclat nos limites, nos peurs et nos habitudes de jeu pour libérer, enfin !, notre tout-puissant Kraken-improvisateur.

« Je connais mes limites. C’est pourquoi je vais au-delà. » Serge Gainsbourg

Laurent s’engage à accompagner les participants hors de leurs limites et à les pousser vers de nouveau paliers de jeu, en gommant leur peur de s’abandonner complètement à l’improvisation. Les obstacles des uns n’étant pas ceux des autres, les exercices se feront essentiellement en duo et en solo. A la fin de chaque impro, des retours individualisés et des propositions spécifiques pour aller plus loin seront donnés à chacun. Grâce à une méthode exigeante et ludique, les improvisateurs seront guidés progressivement vers un lâcher-prise aussi généreux qu’insouciant.

La session se terminera par un spectacle “Libérez le Kraken!, 8 heures plus tard”. Il s’agira plus d’une étape de travail que d’un spectacle à proprement parler. Dans une succession d’improvisations dirigées, nous tenterons convoquer en public les progrès faits dans l’intimité de l’atelier. Nous verrons ainsi comment le rugissement de notre « kraken » peut décoiffer tout un lot de spectateurs.

Laurent Baier

Laurent est comédien, conteur, dramaturge et improvisateur professionnel. C’est aussi un cuisinier amateur qui aime les petits chats.
Après avoir fait 20 ans d’impro, un conservatoire de théâtre contemporain, des spectacles multiples et variés dans des lieux insolites, Laurent ne s’est forgé qu’une seule certitude : la seule scène de théâtre du monde qui vaille la peine d’être arpentée, c’est l’imaginaire des spectateurs.
En improvisation, il pratique un enseignement qui se concentre sur l’intuition et la sensibilité des acteurs plutôt que sur des principes techniques. C’est chelou, mais c’est tant mieux… D’ailleurs, Laurent propose souvent des machins à base de combines qui font dire aux gens qui le rencontrent : « ho là là ! ».

31 juillet, 7, 14, 21 août de 19h15-21h45 à l’Hasart’elier, ch de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

+ spectacle samedi 26 août 19h00 à l’Esprit Frappeur de Lutry


Formulaire d’inscription

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Mobile (obligatoire)

Choix du cours (obligatoire)
Mercredi AoutMercredi Septembre

Expérience

Jeudi Juillet 2017 : Joseph Chaumont – “C’est un bon début”

C’est un bon début

(Tous niveaux)

Partir d’un rien et jouer avec ce que l’on a, sans artifice. Poser des bases saines pour que l’impro s’emballe ! La thématique du début d’impro propose de donner des outils pour s’amuser rapidement tout en improvisant.

‘‘Un bon début d’impro c’est un peu comme une bonne pause café. Ça donne un coup de fouet et ça fait du bien aux relations humaines.’’ Gandhi

Nous verrons comment placer l’environnement, clarifier la situation, proposer ses idées, montrer qui l’on est pour ensuite jouer l’impro, tout simplement.

La session se terminera par un spectacle “Le début de la fin”. La session se terminera par un spectacle ‘‘Le début de la fin’’ dans lequel nous appliquerons ce que nous avons vu dans une représentation décalée où seules les impros qui nous plaisent seront jouées jusqu’au bout !

Joseph Chaumont

Joseph Chaumont a commencé l’improvisation théâtrale il y a 12 ans, pendant ses études. D’origine Strasbourgeoise, depuis deux ans Joseph a la chance d’évoluer dans le monde de l’improvisation Vaudois (Impro-Suisse) et Genevois (la FIG). Il anime des ateliers pour improvisateurs débutants et confirmés depuis plus de 9 ans. Son analyse du jeu et sa pratique ont été renforcés par ses activités d’arbitre et de maitre de cérémonie.

6, 13, 20, 27 juillet de 19h15-21h45 à l’Hasart’elier, ch de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

+ spectacle vendredi 28 juillet 19h00 à l’Esprit Frappeur de Lutry


Formulaire d’inscription

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Mobile (obligatoire)

Choix du cours (obligatoire)
Mercredi AoutMercredi Septembre

Expérience

Mardi Juillet 2017 : Matteo Prandi – “Tirades”

Tirades

(Intermédiaire : dès 1-2 trimestres d’impro)

La tirade c’est quand quelqu’un dit quelque chose à quelqu’un d’autre et que ce quelqu’un d’autre ne veut pas ou n’arrive pas à l’interrompre parce que le premier quelqu’un a quelque chose à dire là maintenant qui lui pèse lourd sur son petit coeur et peut-être même qu’il ne sait pas encore ce que c’est qui lui pèse là maintenant mais (J’AI PAS FINI !) il ne s’arrêtera pas tant qu’il lui restera un brin de souffle.

“Ce n’est pas parce qu’on finit une tirade par point barre qu’elle est irréfutable.” (Hugh Laurie)

La tirade n’est pas un monologue, elle s’adresse à un autre personnage en jeu. La tirade nous servira donc comme modèle pour : d’une part, oser lâcher prise sur ses émotions, s’amuser à dépenser son souffle et sa pensée, prendre le temps de chercher et exprimer des grandes idées et des émotions fortes ; et d’autre part, choisir de se taire pour mieux écouter l’autre, le regarder, le laisser aller et lui offrir du jeu, et trouver ce qui, dans la simple écoute, nous fait aussi jouer et nous fera rétorquer (parce que quand t’auras fini tu vas voir ce que tu vas voir !).

La session se terminera par un spectacle “J’AI PAS FINI !”. Un spectacle qui réunit des gens qui en ont gros sur la patate et qu’il ne fallait surtout pas réunir.

Matteo Prandi

Matteo Prandi a commencé l’improvisation théâtrale sur le tard, pendant ses études. Son diplôme d’ingénieur en poche, il se lance dans le théâtre au Conservatoire de Genève puis intègre la Haute Ecole des Arts de la Scène – La Manufacture, à Lausanne. Désormais comédien et metteur en scène, il axe sa pratique de l’improvisation et de son enseignement de l’improvisation sur la fragilité de l’acteur, son plaisir de jeu et sa confiance dans ses partenaires et dans l’imagination des spectateurs.

4, 11, 18, 25 juillet de 19h15-21h45 à l’Hasart’elier, ch de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

+ spectacle samedi 29 juillet 19h00 à l’Esprit Frappeur de Lutry


Formulaire d’inscription

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Mobile (obligatoire)

Choix du cours (obligatoire)
Mercredi AoutMercredi Septembre

Expérience

Lundi Juillet 2017 : Matteo Prandi – “Réalisme & Excès”

Réalisme & Excès

(Intermédiaire : dès 1-2 trimestres d’impro)

Observer un homme lire secrètement par-dessus l’épaule de son voisin dans le train, regarder un couple rompre sur la terrasse d’un café, voir un enfant tomber dans la rue, assister quelques minutes à un chantier, zieuter sur les lieux d’un accident, … Autant de situations quotidiennes qu’on peut se surprendre à regarder avec intérêt, plaisir et envie. Que faudrait-il mettre en oeuvre, sur scène, pour susciter cette même curiosité discrète, intime et poétique chez les spectateurs ?

“Il ne peut y avoir de réalisme véritable que si l’on fait sa part à l’imagination, si l’on comprend que l’imaginaire est dans le réel, et que nous voyons le réel par lui.” (Michel Butor)

Le but de l’atelier est d’explorer d’un côté un jeu simple, à la limite du neutre, proche de soi, concret, débarrassé de la notion d’efficacité, et de l’autre un jeu excessif, monstrueux, débile, dangereux. Pour enfin, si l’on y arrive, trouver les points d’intersection entre ces deux registres. Et tout ça pour tenter de faire apparaître ce qu’il y a de poétique, de tragique ou d’extraordinaire dans des situations à priori banales.

La session se terminera par un spectacle “Petits drames du quotidien.” Assister à “Petits drames du quotidien”, c’est comme aller dans la rue pour observer les gens passer. Parfois c’est drôle, parfois c’est triste, parfois c’est les deux. Et souvent il ne se passe rien, mais c’est beau quand même.

Matteo Prandi

Matteo Prandi a commencé l’improvisation théâtrale sur le tard, pendant ses études. Son diplôme d’ingénieur en poche, il se lance dans le théâtre au Conservatoire de Genève puis intègre la Haute Ecole des Arts de la Scène – La Manufacture, à Lausanne. Désormais comédien et metteur en scène, il axe sa pratique de l’improvisation et de son enseignement de l’improvisation sur la fragilité de l’acteur, son plaisir de jeu et sa confiance dans ses partenaires et dans l’imagination des spectateurs.

3, 10, 17, 24 juillet de 19h15-21h45 à l’Hasart’elier, ch de Couvaloup 13, 1005 Lausanne

+ spectacle vendredi 28 juillet 20h30 à l’Esprit Frappeur de Lutry


Formulaire d’inscription

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Mobile (obligatoire)

Choix du cours (obligatoire)
Mercredi AoutMercredi Septembre

Expérience

Cours Estivaux Impro 2017 : nouvelles thématiques

Le trimestre d’été est l’occasion d’approcher l’improvisation théâtrale différemment avec des cours estivaux thématiques afin d’approfondir ou découvrir plus précisément des aspects du jeu. Impro Suisse vous propose un été à la carte et bien sûr comme à chaque fois, un spectacle est proposé dans le but d’expérimenter ce qui a été travaillé.

 Ci-dessous les thématiques proposées durant le semestre d’été. Les inscriptions seront toutes ouvertes d’ici le 24 avril avec le descriptif détaillé mais nous publions les intitulés afin de vous mettre l’eau à la bouche et de pouvoir commencer à préparer votre été.

JUILLET
– Lundi “Réalisme & Excès” par Matteo Prandi (Complet)  >>>
– Mardi “Tirades” par Matteo Prandi  >>>
– Mercredi “Ecriture en jeu” par Gaspard Kuhn  >>>
– Jeudi “C’est un bon début” par Joseph Chaumont (Complet) >>>
AOUT
– Lundi “Libérez le Kraken !” (oser se lâcher totalement).” par Laurent Baier (Complet)  >>>
– Mardi “L’impro long format” par Florence Wavre (Complet)  >>>
– Mercredi “”Les catégories littéraires : Molière, Ionesco” par Pauline Maître (2 places)  >>>
– Jeudi “Initiation au jeu clownesque” par Alexandra Gentile (Complet)  >>>
SEPTEMBRE
– Lundi “”Les registres de jeu” par Alain Ghiringhelli (Complet) >>>
– Mardi “Eros et Thanatos sont sur un bateau: L’amour, la mort et le voyage en improvisation.” par Laurent Baier (Complet) >>>
– Mercredi “Les longues impros” : Pauline Maître (4 places) >>>
– Jeudi “Eros et Thanatos sont sur un bateau: L’amour, la mort et le voyage en improvisation.” par Laurent Baier (Complet) >>>

VERT = dès aucune expérience | BLEU = dès 1-2 trimestres | ROUGE = dès 3 trimestres

LIEU : ch. de couvaloup 13, 1005 Lausanne.

Horaire : 19h15-21h45

Prix : 175.- pour 4 cours de 2h30 (maximum 10 par cours). Dès le 2e cours (dans le même mois, ou dans un autre mois, 160.-)


Formulaire d’inscription

Nom (obligatoire)

Prénom (obligatoire)

E-mail (obligatoire)

Mobile (obligatoire)

Choix du cours (obligatoire)
Mercredi AoutMercredi Septembre

Expérience